vendredi, juin 29, 2007

children's memories

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Des faïences

Comme jamais une goutte d'eau
quel oeil m'èpie
au verso des carreaux

2:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

Enfant, j'avais une réelle aversion pour les histoires de fantômes et je ne partageais aucunement la jubilation de mes camarades, ce n'est que bien plus tard que je la découvris pour un court moment mais maintenant je sais que je ne tromperai plus mon enfant, il avait bel et bien raison

2:52 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home