vendredi, août 17, 2007

sphinx

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

D’un bloc abassourdi et coi, tombé des nues
Au bord des lèvres une parole contenue
A qui l’ont aperçu, à peine cotoyé
Il jette un regard étonné, foudroyé

12:31 AM  
Anonymous Anonyme said...

D’un bloc abrupt et grenu, tombé des nues
A ses lèvres une sentence contenue
A qui l’ont aperçu, à peine côtoyé
Il jette un regard courroucé, foudroyé

12:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

il jette un long regard courroucé, foudroyé

10:01 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home